GEGE LE SORCIER

GEGE LE SORCIER

 

Certains d’entre vous se demandent pourquoi, pour la première fois dans l’histoire de notre team, nous allons prendre un départ avec une moto qui ne risque pas de tomber en panne au premier virage.

 

Grâce au talent de Bruno, Frank et Alain en matière d’achat de motos anciennes ?

Grâce à notre infaillibilité en matière de choix de pièces détachées ?

Grâce à nos talents conjugués de bricoleurs ?

 

 

Que nenni, il se trouve que cette année un gentil sorcier nous a pris sous son aile (oui je sais ça fait bizarre un sorcier avec des ailes) et nous a concocté une préparation d’enfer sur RACLETTE

 

Comme je suis incapable de vous expliquer ce qu’il a fait d’un point de vue technique je vais vous brosser le portrait de Gérard

 

 

LE PILOTE

 

Gérard ROLLAND alias Gégé le sorcier a été élevé dans la tribu des cylindreatrous, connue pour la qualité du pilotage de ses guerriers et la science de ses sorciers.

Très tôt il a été initié aux subtilités du pilotage : comment tordre le cadre d’un 250 OSSA, comment apprivoiser une 860 Honda « ex usine » etc etc

 

Cette science lui a permis, entre autre, de devenir champion de France des critériums et d’accrocher des résultats comme 5° au 24H de SPA        

 

Inutile de vous dire que pour nous – le plus beau trophée du groupe est le record du tour sur le trajet « petit Bar  / Bar des supers fans de Johnny » - ce genre de palmarès veut dire quelque chose

 

En plus on a eu la chance de le voir faire le moto tour l’année dernière sur son LC, et on l’a surtout vu sur le circuit d’ALÈS faire un baston d’enfer contre une bécane qui devait bien faire 50 CV de plus que la sienne (il a fini par croiser les skis mais franchement on est tous restés scotchés par son style et sa niaque)

 

Bref on l’admirait déjà comme pilote mais cette année on a découvert son autre talent

 

LE SORCIER

 

Toujours au cours de son enfance dans la tribu des cylindreatrous Gégé a été initié aux rites les plus secrets des préparations de courses classiques. Bien sûr pas question ici de donner des détails (que j’ignore de toutes les manières) sur des secrets qui ne se transmettent que de bouche de sorcier à oreille de sorcier.

Allez voir les photos de CABRETTE « après » et vous comprendrez le talent et la masse de travail qu’il lui a consacré.

 

 

LE MOTARD

 

N’allait pas croire que Gégé est juste un rat d’atelier qui ne vit que pour assembler des moteurs et des cadres.

Il est capable de traverser l’Europe (avec madame) au guidon d’une vénérable R90S pour aller voir un Grand Prix moto

Ca aussi ça nous parle

 

LE POTE

 

Finalement, à part Bruno qui s’est installé dans son garage, on connaît peu Gérard et on se réjouit de le voir à l’occasion de la course de Pau

 Gazzzzz Gégé et merci

Commentaires (1)

1. bruno 05/07/2009

C'est sympa de parler de Gégé sur le blog,non pas parce qu'il nous prépare une moto mais parce que c'est un type "rare".
C'est d'abord à Cahors ou tout petit déja il grillait tout ses petits camarades dans des courses de tricycles tres disputées et qu'il enrhumait tout le monde au freinage dans l'épingle dite "de l'épicier" entre les cagettes de courgettes et celles de tomates.
Plus grand on le retrouve dans un bar ou justement il était introuvable au grand "dam" de son "pére-patron" car se foutant éperdument des bouteilles et encore plus des clients qui allaient avec,il passait ses journées au fin fond de la remise à bricoler ses mobylettes pour les faires avancer plus vite.
Encore plus grand et n'écoutant que sa passion dévorante,il se mis à écumer tout les circuits qu'il pouvait se metre sous la dent avec le succé que l'on sait.
Parallélement pris de frénésie mécanique chronique il se lança dans un petit garage de trois metres carré avec son impertubable compagne Monique dans la réparation de tout ce qui avait deux roues et un moteur.
Au prix d'un travail acharné et boufant des os de vaches maigres à tout les repas,il reussi petit à petit à se faire un nom dans le millieu de la moto et c'est entre deux courses et quelques nuits de mécanique qu'on le retrouve un jour à la téte de la concession yamaha de Cahors avec laquelle il reussi la prouesse d'etre diapason d'or (meilleur concessionaire de france) dix sept ans de suite!
C'est également grace à la concession qu'il pu continuer à courir et n'ecoutant que sa gentillesse naturelle faire courir plein de pilotes dont la liste serait trop longue à énumérer mais ou sont passés des type comme J-M Bayle quand il courait en moto-cross jusqu'a son fils qu'il a ammené aux états-unis remporter le championat super-motard US (escusez du peu!)
Mais ce n'est ni pour les titres,ni pour la gloire que Gégé est un type rare,c'est la maniere de se comporter face à une passion plus que dévorante avec une gentillesse qui n'a d'égal que son humilité.
Pour ne citer qu'un exemple,Gégé est tellement passionné par les deux temps et les rdlc en particulier qu'il est capable devant un rdlc completement désossé et si tu prenait une vis au hasard de te dire :"c'est un 8-40 en pas 125,fabriqué à Kobé le 5 aout 1979 par l'équipe de nuit et ça sert a fixer la platine repose-pieds!"
Gégé, reste toujours le méme,garde toujours ta gentilesse,ta bonne humeur,ton énergie positive envers les autres,garde méme ton mauvais caractére si tu veux,mais surtout reste toi méme,c'est comme ça qu'on t'aime.
Merci pour tout Gégé.bruno.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site