La fin de la route

« Voilà, c’est fini » disait Jean-Louis AUBERT !

 

The Dark Dog Tour 2009 is over sur une superbe 3° place en Catégorie « Classiques » et ce n’est pas une petite affaire quand on se retourne sur le parcours qui a été le plus dur et le plus cassant depuis longtemps (dixit les anciens … !)

 

Ce dernier week-end sur les plages du Mourillon a été un peu plus cool pour les suiveurs qui ont pu récupérer un peu, mais il y a encore eu de grands moments comme cet accès libre au vrai paddock du Paul Ricard et à la terrasse du bâtiment des stands !

Pour moi c’est un saut de plus de 30 ans en arrière avec dans les oreilles la musique des bols d’or d’antan et dans les yeux les campements de tentes à perte de vue …

Même si le décor a bien changé, si le luxe des pelouses est passé par là, il n’en reste pas moins que ce circuit est un mythe bien plus fort que son frangin de la Nièvre et put… que ce fut bon de s’y retrouver !

Pour un peu je m’attendais à voir les Valentinois au coin de la tribune !

 

Pas de travail donc sur ce dernier week-end car les distances parcourues se font avec un plein et que notre pilote a assuré sans casser quoi que ce soit !

C’est la fête : Eve et Jean-François reçoivent leurs GOLDWIN Boys et le barnum devient vite trop petit pour près de 50 personnes …

Toutes les brebis sont réunies également à de rares exception acceptées par la présidence : les savoyards semblent avoir des choses à faire et les corréziens itou ... ! (ACC et JL vous auriez gagné au change côté météo avec THONON …)

 

Bruno doit tout de même rester un peu concentré sur les dernières spéciales de ST ZACHARIE et surtout du FARON et Laurence, qui est arrivée Vendredi avec ma chérie (merci Lolotte …), s’en occupe très attentivement !!!

 

Et puis tout va très vite : Dimanche matin, 9h, (enfin une heure chrétienne …..) à l’assaut du Mont Faron par la face sud en funiculaire, trouver le virage qui va bien pour voir passer les bolides, quelques catégories déboulent et notre pilote sort du virage à l’attaque et passe devant nous sous les vivats de la foule en délire … !

Juste le temps de remonter pour lui biser le casque et retour vers le Mourillon pour attendre le classement annoncé vers 17h …

 

Nouveau repas musical (merci Martin) avec de très nombreux convives et nous décidons d’aller gouter l’eau qui se révèle super … un bain et une sieste en plein soleil le 11 Octobre … elle est pas belle la vie ?

 

Chargement des affaires et du bolide puis tout le monde devant le podium pour les résultats !

Petite déception sur la spéciale où nous sommes placés mais joie énorme à l’annonce du classement des Classiques : 3° et donc sur le podium pour la deuxième participation, c’est géant… !

 

Alors la première chose qui me vient à l’esprit c’est de te dire un superbe bravo, mon Bruno parce que malgré tout c’est toi qui était sur la moto, quoi qu’on dise et cette place d’honneur c’est d’abord la tienne ! (Mais merde, tu sais que si tu savais te servir du Tripy on faisait premier … au moins !!!!)

 

Ensuite merci à tous ceux qui ont partagé cette semaine un peu folle avec par ordre d’apparition à l’image : Mumu, ta bonne humeur perpétuelle et ton sourire, Idelette, ton peps permanent et tes attentions… Merci les filles pour votre organisation béton et vos repas pantagruéliques (je vais attendre un peu avant de me peser … !)

Georges pour ton calme et ta disponibilité parce que même si tu aimes la moto, passer une semaine dans ces conditions pour rendre service c’est plus que sympa, Eric pour tes réflexions de bon sens et ton humour … béarnais et Popaul, égal à toi-même, coach-mécano-organisateur-régulateur , etc, etc,etc...

le calcul des ravitaillements me manque déjà !

Merci les mecs, ce fut un plaisir de partager cette course avec vous …

 

Merci immense à Eve et Jef avec qui nous avons partagé ces 10 jours et qui nous ont prouvé tous les jours la qualité époustouflante de l’organisation du GWCRT.

Leur gentillesse et leur disponibilité a été sans faille et leur joie de vivre communicative !

 

Merci également à toutes les brebis (et aux autres animaux) qui ont suivi cette aventure sur ce blog en commentant mes petits mots et en étant par la pensée avec nous, vos encouragement nous ont fait chaud au cœur …

 

Un dernier souvenir personnel pour conclure : Val de Reuil le premier dimanche avec des gens partout venus voir les motos et les yeux brillants de ce petit garçon quand un des pilotes l’a posé sur la selle et sa fierté d’être assis sur un engin de course …

Et s’il était au départ dans quelques années ce serait une vraie belle histoire, non ?

 

« Voilà c’est fini » mais comme disait l’autre la vie continue, alors à bientôt pour de prochaine aventures !

 

The President

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site